i-voix

i comme

iroise

italie

eTwinning

 

voix comme

choeur de lycéens

résonances littéraires

voix d'aujourd'hui

EXTRAITS D'UN DIALOGUE THEATRAL ENTRE VOLTAIRE ET ROUSSEAU A LA MANIERE DE JEAN-FRANCOIS PREVAND (...) ROUSSEAU : (observant Voltaire d’un œil noir) Hmmm, il est vrai qu'il peut m’arriver d’avoir une vision noire de l’être humain, mais l’homme fut autrefois...

J'ai fait le choix de mettre le recueil de Michäel Glück avec un poème d'Armand Robin, poète breton polyglotte qui s'est passionné pour la diversité des cultures et a traduit des poètes russes, hongrois, polonais, perses, anglais, allemand, italiens....

Je vais présenter un mouvement littéraire français. Ce mouvement est le parnasse, parfois appelé le mouvement parnassien, c'est un mouvement poétique apparu en France au XIXÈME siècle. Il a pour but de valoriser l'art poétique par l'impersonnalité et...

EXTRAITS D'UN DIALOGUE THEATRAL ENTRE VOLTAIRE ET ROUSSEAU A LA MANIERE DE JEAN-FRANCOIS PREVAND ROUSSEAU : Je ne veux surtout pas paraître indiscret, mais dites moi, Monsieur.. Que faites vous donc pour vous occuper en ces jours de froid et de pluie......

V oici une illustration du poème "Comptine amoureuse en 7 SMS et deux questions ordinaires" du recueil S'il existe un pays de Bruno Doucey. Qu'est-ce que le jour sans ta présence ? (...) Qu'est-ce que la nuit en ta présence ? (...) La nuit le jour (...)...

Le principe de la substitution est de réécrire un poème ou un extrait de poème en respectant les structures syntaxiques, mais en changeant certains mots. J'ai ici choisi un poème du recueil EN QUI N'OUBLIE de Jacques Vandenschrick et je l'ai réécrit avec...

La poésie de Stéphane Korvin c'est le tracé d'une plume abstraite, légèrement bilingue, ponctuée par les éléments, mêlant sentiments et gravité. C'est une onde traversant un corps, un fluide dessinant une ombre, un chemin vers l'inconnu.

Polyphonie poétique réalisée par le choeur des lycéens d'i-voix à partir des recueils Voix d'Aujourd'hui 2014-2015 Disparaître tout en train de disparaître en toute innocence naîtra l'enfant sauvage d'une nuée de sang rire des lèvres belles beauté pierre...

La surgie des ombres au coeur du séjour Une branche morte craque sèche et noire Les allées sont vides et les arbres nus Ce peu de couleur que laissent les arbres Un reflet inverse tremblé du terrestre. Qu'elle passe l'ombre d'une barque.

Afficher plus d'articles

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 300 400 500 600 700 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog