Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

i-voix

i comme

iroise

italie

eTwinning

 

voix comme

choeur de lycéens

résonances littéraires

voix d'aujourd'hui

tu dis (1) tu dis : « c'est joli les guirlandes lumineuses, mais elles ont beau scintiller elles ne ramènent pas l'étincelle dans tes yeux...» tu dis : « ça fait comme une ribambelle d'éclats dorés clignotant en suspension » tu dis : « le souffle qui...

Il y a ici des mots qui reviennent souvent dans le recueil Percolamour . Mais il y a aussi des mots qui, peut être, n'y sont pas ou qui étaient moins présents, mais qui vous venaient malgré tout à l'esprit en lisant.

Ce vendredi 9 janvier 2015, nous avons eu la chance d'aller voir l'adaptation de Lucrèce Borgia de Victor Hugo au Quartz. La musique est un élément majeur du spectacle, et trois chansons ont particulièrement retenu mon attention. « My den is yours » de...

Nací demasiado Los ojos hacia el cielo Demasiado buscar los Céphéidas Tengo el ojo derecho en sangre Una estrella cayó en la pupila Una bandera roja palidece cerca del azul del iris photo

Ils se perdent, arcade folle. Lumineuse enseigne aux néons Fougueux, dingue métropole S'exhibant à la pression D'une nuit frivole, Déployant gracieusement le rayon Des branches bestioles, Chatoyants poumons, Flamboyantes banderoles, Impudique infection,...

La pièce de théâtre en prose de Victor Hugo, Lucrèce Borgia, mise en scène par David Bobée est remarquable. En effet, cette pièce de 1833 rejouée en 2014/2015 a été modernisée mais ne perd pas pour autant son charme. Le metteur en scène a fait le choix...

-Penser le Bollywood américain -Penser au message sur la roche -Penser rock and roll -Penser aux rêves qu'il nous apporte -Penser à rêver -Ville festive -Penser l'archétype qu'il représente - l'espoir qu'il laisse plein d'étoiles dans le vent - et de...

J'ai remarqué quelques jeux de sonorités dans le recueil Percolamour . Il faut les à lire à haute voix pour bien les comprendre : P.17 « moite moi te je te » P.20 « fané : frôle la ligne falling » P.23 « son/ moi/ s/ son » P.30 « notre mis commune os...

Celle qui traversa le feu porte à ses mains des blessures mais en leurs coeurs son fruit, une braise rose à ses seins, dans sa bouche la douleur mais sur son front l'espérance. Elle va maintenant par des chemins de sable, laissant de majestueuses traces...

tu dis : « Quand je descends l’escalier dans la nuit, c’est par le rythme que j’évite la chute. » tu dis : « La même chose quand j’écris. » tu dis : « La même chose quand j’écris. » tu dis : « La même chose quand j’écris. » tu dis : « La même chose quand...

Cerises et merle seront amoureux Soleil – temps des gouttes de sang Si vous avez peur vous aurez au coeur cette plaie - foli e Cerise d' amour aux robes pareil vert : noms mauve : douleur bleu : lie au temps rose : sentiments gris : mot de liaison, ou...

tu dis (2) tu dis : « une soif insatiable m'emplit la poitrine de vide, et rien ne semble pouvoir l'étancher » tu dis : « je bois à longs traits le jour épais et frêle » tu dis : « je bois de petites gorgées rosées d'aube » tu dis : « je bois de grandes...

Si le recueil numérique de Philippe Aigrain, L'atelier de bricolage littéraire, était une boîte à outils, je la remplirais avec : * un répertoire * un dictionnaire * un marteau * des photos * une sculpture * un microscope * un vase et puis des souvenirs Source...

Impressionnant. Je crois que c'est le seul mot qui m'est venu à l'esprit après avoir regardé la pièce Lucrece Borgia. Cette pièce est grandiose par sa mise en scène, son décor unique, le son, les jeux de lumières et le jeu des acteurs. Je me focalise...

« une aile d'oiseau de nuit couverte d'or une volée d'étoiles que nous comptions une à une avant de les offrir à l'aube » [extrait du troisième poème de la partie "Poèmes de l'attente paisible", page 123] (photographies personnelles) sauf : source image...

Afficher plus d'articles

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 300 400 500 600 700 > >>